mercredi 29 avril 2009

Comment reconnaître une couleuvre d'une vipère

Comment reconnaître une couleuvre d'une vipère.(Identification chez les espèces de France métropolitaine)


Tout d’abord en tordant le cou à quelques idées reçues transmises au fil des générations par des gens sûrement bien intentionnés mais malheureusement mal informés...Ces affirmations, sans être totalement fausses mais incomplètes provoquent de nombreuses confusions et ne permettent nullement une identification fiable. 

Alors vipère ou couleuvre ?


"Les couleuvres sont « grandes » et les vipères « petites »" : 


Quand j’étais petite je n’étais pas grande...Il en est de même chez les serpents, une couleuvre  comme une vipère n’atteindra sa taille adulte qu’au bout de plusieurs années, sa taille sera donc en partie proportionnelle à son âge. Elle sera également fonction de l’espèce, en effet chez certaines couleuvres la taille adulte n’excède pas 80 ou 100 cm de longueur. Donc un « petit » serpent n’est pas obligatoirement une vipère. Par contre un très grand serpent (maximum d'environ 2m chez la Couleuvre de Montpellier) sera forcément une couleuvre, nos vipères ne dépassant pas 1 mètre de long.

"Les vipères « sifflent »" : 


Il s’agit plutôt d’un soufflement qu’émettent certains individus lorsqu’ils se sentent menacés. Loin d’être l’exclusivité des vipères, les couleuvres l’utilisent également pour se débarrasser d’un intrus.

"Les vipères ont une tête triangulaire" : 


 Même si la morphologie de la tête de la vipère est en effet plus triangulaire que celle des couleuvres, attention, c’est aussi une technique de défense très populaire chez les serpents qui vise, en gonflant volontairement la tête, à impressionner et dissuader un éventuel agresseur. Face à un danger, les couleuvres adoptant cette attitude, arborent alors une tête bien plus triangulaire que certaines vipères, notez ci dessus la forme de la tête de cette Couleuvre vipérine qui a été dérangée. Photo.

"Les vipères ont une marque en forme de « V » sur la tête ": 


Ce dessin n’est pas non plus propre aux vipères un grand nombre ne le possèdent pas.
Coronelle girondine, Coronella girondica
Coronelle girondine-Coronella girondica
Des couleuvres peuvent avoir un motif ressemblant. 


 Ci-contre jeune Coronelle girondine avec un semblant de V sur la tête.






 
Vipère aspic, Vipera aspis
Vipère aspic, Vipera aspis
     


 Ci-contre jeune vipère aspic sans V sur la tête.










"Les vipères ont un zigzag noir sur le dos" :

 

Les motifs dorsaux et la coloration sont très variables d’un individu à l’autre au sein d’une même espèce. Il est vrai que certaines vipères possèdent ce zigzag mais beaucoup en sont dépourvues. De plus il peut se retrouver chez les couleuvres également.

Ci-dessous Couleuvre vipérine avec un motif ressemblant à un zigzag.
Couleuvre vipérine, Batrix maura
Couleuvre vipérine, Natrix maura

Ci-dessous vipère aspic sans zigzag, le motif est plutôt constitué de barres transversales.
Vipère aspic, Vipera aspis
Vipère aspic, Vipera aspis
 

"Les vipères ont le nez retroussé":

 

 Mais...Encore un fois, attention...Pas toutes. La variabilité est très importante pour cette caractéristique. Elle dépend notamment de l'espèce mais aussi des variations individuelles. Pour info, en ce qui concerne les espèces vivant en France métropolitaine, la Vipère péliade, la Vipère d'Orsini et la Vipère de Seoane n'ont pas franchement le "nez retroussé". La Vipère aspic est donc la seule chez qui vous pourrez observer ce détail plus ou moins marqué assez fréquemment, mais pas chez tous les individus.

Vipère aspic, Vipera aspis
Le nez de cette Vipère aspic n'est pas franchement retroussé 

Vipère de Seoane, Vipera seoanei

Vipère de Seoane, le nez n'est pas retroussé chez cette espèce.
Vipère de Lataste, Vipera latastei
  Le nez de la Vipère de Lataste est fortement retroussé, elle ne vit pas en France.


Critères d’identification.

 

Je citerai seulement deux critères distinctifs, les seuls permettant une identification sans équivoque. Tous les autres sont à mon sens difficilement utilisables si l’on n’a pas une certaine habitude des serpents, de leur morphologie et de leur coloration. Ils engendrent de nombreuses confusions, notamment entre les vipères et la Couleuvre vipérine.
Couleuvre d'Esculape, Zamenis longissimus
Couleuvre d'Esculape, Zamenis longissimus
-L’œil : C’est LE critère principal à vérifier, déterminant chez nos serpents français la pupille est ronde chez TOUTES les couleuvres et verticale chez TOUTES les vipères.

Vipère péliade, Vipera berus
Vipère péliade, Vipera berus

-Les écailles céphaliques : Ce sont les écailles présentes sur le dessus de la tête, elles sont grandes et peu nombreuses chez les couleuvres, plus petites et plus nombreuses chez les vipères. Il est évident que ces critères ne peuvent être appréciés qu’a la faveur de bonnes conditions d’observations. Ils sont néanmoins très utiles puisque l’on sait au moins ce qu’il faut observer.



Critères pouvant porter à confusion: 

 

Ils sont généralement cités dans bon nombre d’articles et il me parait important de les évoquer ici avec photo à l’appui pour démontrer combien il est facile de se tromper lorsque l’on n’est pas familiarisé à la reconnaissance de ces animaux.

« Les vipères sont petites et trapues, la queue se termine par un rétrécissement brusque. »  

Ce serpent ne mesure pas plus de 80 cm, son corps est trapu, sa queue se  rétrécie brutalement , les motifs dorsaux ressemblent à un zigzag et sa tête est triangulaire.
Suffisamment de critères semblent réunis  pour qualifier cet animal de vipère . Et pourtant...Les plus perspicaces auront noté les grandes écailles céphaliques propres aux couleuvres, l’œil n’est pas visible sur ce cliché.
Il s’agit d’un bel adulte de Couleuvre vipérine qui sera peut être tué pour sa ressemblance aux vipères ou, tout simplement parce que c’est un serpent, même si elle n’est pas plus agressive et dangereuse qu’un ver de terre...Et quand bien même auriez vous affaire à une vipère, inutile de la tuer, prenez plutôt la peine de vous informer sur le danger que représentent les vipères.

Couleuvre vipérine, Natri maura
Couleuvre vipérine, Natrix maura



Le cas de l’Orvet fragile et du Seps strié.



Orvet fragile, Anguis fragilis
Orvet fragile, Anguis fragilis
Bien que leur corps soit serpentiforme ce ne sont pas des serpents mais bel et bien des lézards. L’Orvet a « perdu » ses pattes au cours du long processus de l’évolution et le Seps quant à lui en possède encore de toutes petites, peu visibles et généralement plaquées contre son corps.

Seps strié, Chalcides striatus
Seps strié, Chalcides striatus

Ces deux animaux sont souvent confondus avec des serpents, pourtant un minimum d’attention permet de les reconnaître assez facilement.









 



Identification des serpents sur photo.

 

Vous pouvez m'envoyer par mail vos photos numériques de serpents à identifier.
Veuillez préciser la commune et le département de l'observation.

En échange vous acceptez que ces données puissent être utilisées à des fins statistiques et d'amélioration de la connaissance de la répartition des espèces concernées (Intégration notamment dans des bases de données).
Adresse: naturazoom@hotmail.fr








66 commentaires:

  1. Excellent article.
    Photos de bonne qualité qui illustrent clairement les divers thèmes abordés.
    Sincères compliments pour ce très bon travail.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas si votre pharmacien est un spécialiste des reptiles... mais si vous pouvez prendre une photo de l'animal envoyez la moi à cette adresse naturazoom@hotmail.fr et nous verrons alors de quelle espèce il s'agit.

    RépondreSupprimer
  3. heureusement que j'ai été jusqu'au bout de ton article ! je trouvais tes exemples peu probants , pour avoir dans mes murets rencontré quantité de vipères je peux assurer qu'on les reconnait facilement au grand nombre de petites écailles sur la tête ! ( les yeux , c'est rare d'avoir le temps de les voir ) ce n'est pas toujours évident de juger la longueur de la queue et surtout il faut se méfier de la taille : il y a de tres grandes viperes et de toutes petites couleuvres ! j'habite un coin à viperes et n'ai jamais été piquée ! ravo pour tout ton blog !

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous: "On les reconnaît facilement", peut être que VOUS les reconnaissez facilemment mais c'est loin d'être le cas de la majorité des gens qui m'envoient leurs photos pour identification.
    Je ne suis pas non plus convaincu qu'il soit plus facile d'observer la taille des écailles céphaliques que l'oeil d'un serpent en fuite...Si vous pouvez voir correctement les écailles de la tête vous verrez tout aussi bien son oeil.
    Il n'y a pas de "très grandes vipères", la taille des vipères françaises ne dépasse pas le mètre, de plus j'ai laissé de la marge, les tailles maximales se situent plutôt dans les 90cm...
    Et pour terminer, une dernière petite correction, les vipères ne piquent pas, elles mordent.
    Je vous remercie de votre visite.

    RépondreSupprimer
  5. Merci de votre visite, Je pourais vous retourner la question: ça sert à quoi un homme? En fait à rien...Et les couleuvres non plus. L'utilité ou la nuisibilité que nous attribuons aux autres espèces est fonction de ce qui nous est utile ou pas...Les couleuvres comme tout être vivant font juste partie du vivant, le fait de se nourrir de rongeur lui confère par le plus grand hazard un satut d'"utile" dans un jardin car ça arrange le jardinier. Cordialement, CD

    RépondreSupprimer
  6. Désolée par écrit on interprète parfois mal, ma réponse n'avait rien d'agressive bien au contraire elle incite juste à la réflexion. Merci pour votre intêret.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Gilles, Le but, du moins en ce qui concerne les couleuvres n'est pas de les tenir éloignées de nos jardins, pourquoi le ferait on puisqu'elles sont totalement inoffensives? Eloigne t'on les hérissons, les vers de terre? Non...Ce qu'il faut arriver à faire c'est cohabiter avec elles comme nous le faisons avec d'autres animaux tout simplement...Les ignorer et les laisser faire leur vie. Dans le cas des vipères lorsqu'elles sont trop proche des lieux de vie quotidiens on peut par exemple utiliser des poules pour les éloigner, nettoyer correctement son jardin en ne laissant pas de zone à proximité immédiate de l'habitation de friche, herbe haute, tas de pierres,de bois, ect... Cordialement, Clo  

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, Il est probable que vos serpents soient des Couleuvres vipérines, elles se nourissent de poissons et fréquentent donc assidument les lacs et les rivières. Elles sont inofenssives. Cordialement        

    RépondreSupprimer
  9. Chez certaines espèces les jeunes n'ont pas tout à fait la même coloration que les adultes, on retrouve un collier ou un semblant de collier chez les jeunes de Couleuvres à collier, de Couleuvres d'esculape et parfois de Couleuvres vertes et jaunes. Cordialement    

    RépondreSupprimer
  10. merci beaucoup pour cette fiche technique !
    elle est simple et concise ... par contre elle ne m'ote pas la peur que j'ai à chaque fois que je croise une vipère ou une couleuvre . en effet nous restaurons une maison ancienne avec du terrain, et le tout n'a pas été habité et entretenu depuis 6 ans ! c'est donc un paradis pour ces reptiles ...
    est ce que le simple entretien des lieux et son occupation invitera ces hôtes à partir ou faudrait il les déplacer ? (les pompiers s'en occupent je crois ? ou une asso de protection de la nature) je ne veux pas les tuer (d'ailleurs ne sont elles pas protégées ??), elles ont autant leur place que nous ! mais je voudrais éviter les rencontres malheureuses tout de même, sachant que nous avons 2 filles en bas âge.
    merci beaucoup d'avance pour vos renseignements !!
    julie

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour, Le mieux est de tenter d'identifier vos locataires, prenez des photos des animaux. Dans le cas de couleuvres la cohabitation même à proximité immédiate ne pose aucun problème. L'entretien et une présence permanente va effectivement probablement modifier leur comportement. Le déplacement des serpents ainsi que leur destructions est interdit, dans le cas de vipères il faut que vous rendiez hostile l'environnement immédiat de votre habitation en ne laissant pas de zone de friche, de hautes herbes, de caches propices de type tas de pierres, de bois, pas de plaques ou bâches plastiques au sol...Si elles ne trouvent pas d'abris pour se dissimuler elle chercheront un autre endroit plus favorable. Mais tout d'abord tentez de savoir à qui vous avez à faire, il est inutile et dommage de priver d'habitat bon nombre de reptiles en focalisant sur les vipères. Cordialement, CD  

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour, Les vipères peuvent se rencontrer à toutes les altitudes sauf sur le pourtour méditerranéen ou elle semble se cantonner aux reliefs montagneux et éviter le littoral. Cordialement  

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour, Oui on peut trouver des vipères en Bretagne. Mais comment votre fille l'a identifié?

    Cordialement   

    RépondreSupprimer
  14. Difficile sans photo de se prononcer mais comme vous habitez près de Toulouse je peux vous proposer de contacter notre association Nature Midi Pyrénées et de demander une intervention de notre équipe herpéto (gratuite) chez vous pour essayer d'identifier l'animal et vous rassurer. http://www.naturemp.fr/  Tél. : 05 34 31 97 32  Cordialement, CD  

    RépondreSupprimer
  15. Les serpents sont très discrets, ce n'est pas parce que l'on ne les voit pas qu'ils ne sont pas là, ce qui explique qu'en général, sans recherche particulière on passe à côté sans les voir. La majorité du temps ils sont dissimulés dans la végétations, sous des pierres ou à l'abris d' un muret de pierre. Il est plutôt rare de les observer immobiles vraiment à découvert car ils sont alors très vulnérables pour leurs prédateurs,ils évitent au maximum cette situation et ne le font que contraints et forcés lorsque la température est trop faible et qu'ils doivent alors s'exposer directement au rayonnement solaire. Cordialement.

    RépondreSupprimer
  16. En Normandie, les espèces les plus courantes sont la couleuvre à collier, la coronelle lisse et la vipère péliade. La densité des serpent présent est fonction de la qualité de l'habitat. Il peuvent donc être localement abondant dans les zones favorables. Cordialement

    RépondreSupprimer
  17. Merci pour cette présentation claire,précieuse en informations et photos qui décrit parfaitement les interrogations que j'avais concernant ces deux familles de serpents très fréquents en Provence. Je suis de Gréoux les Bains dans les Alpes de Haute Provence et cette semaine nous avons vu dans le jardin deux serpents d'environ 30 cm de couleur marron clair avec des stries marrons foncées. La tête un peu triangulaire avec le devant droit ne me rassurait pas trop. Mais maintenant après avoir lu vos articles je suis rassuré et moins craintif. J'apprendrai à mieux les observer en bien gardant mon calme. Ce que j'ai retenu de précieux pour bien les identifier c'est la différence de l'oeil (pupille) et les grosseurs d'écailles sur la tête. Merci encore pour ce très beau document. Salutations

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour, Sans photo il n'est pas possible de déterminer vos locataires. Envoyez moi une photo de l'individu capturé. Il est possible que ce ne soit pas des serpents mais des orvets, lézard sans pattes serpentiforme souvent confondus avec des serpents et fréquentant les jardins. Les jeunes vont se disperser rapidemment dans les alentours et il est possible que vous n'en aillez plus dans les prochains jours. Je ne connais pas la législation en Belgique mais en France les serpents sont protégés et aucune animalerie ne peut récupérer d'animaux sauvage, c'est interdit, tout comme leur destruction, leur détention et leur transport. Cordialement

    RépondreSupprimer
  19. Salut! j'ai récemment trouvé un serpent dans ma maison, j'ai surfé sur le web et j'ai trouvé ce site pour l'identification!
    Il est pas extra mais en tout cas on peut s'en aider!!

    http://www.serpentsdefrance.fr

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour,
    Aujourd'hui, un serpent est tombé dans une baignoire servant de refuge à lézards (idée de notre fille) dans notre jardin. Nous habitons à Bouchemaine, tout près d'Angers dans le Maine-et-Loire.
    D'après le critère le plus probant qui permet de différencier une vipère et une couleuvre (la forme de la pupille), ça devrait être une couleuvre. Pourriez-vous me le confirmer ?
    Photo sur http://twitpic.com/52cz8p/full
    Merci à vous. Cordialement.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour, Il s'agit d'une jeune Couleuvre verte-et-jaune, totalement inoffensive. Si elle ne peut pas ressortir d'elle même de la baignoire vous pouvez l'attraper avec des gants de jardin et la libérer. Sinon vous pouvez mettre dans la baignoire un dispositif qui permette aux animaux de ressortir par eux même, branchages ou autre. Cordialement.    

    RépondreSupprimer
  22. Merci beaucoup pour votre réponse.
    J'ai attrapé cette petite couleuvre, mise dans un grand sac puis l'ai libérée sur les bords de Loire à côté de chez nous. Hautes herbes, sable chaud, petits rongeurs... le bonheur !
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour, les couleuvres n'ont pas de crochets sauf la Couleuvre de Montpellier qui en possède effectivement au fond de sa bouche mais cette espèce ne se rencontre que sur le pourtour méditérranéen. Par contre toutes les couleuvres ont un grand nombre de toutes petites dents qui peuvent provoquer un léger saignement en cas de morsure, il suffit de désinfecter. Cordialement

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    la semaine dernière un bébé couleuvre (?) a tenter d'entrer dans la maison, le corps était gris marbré de noir, la tête ovale avec deux taches jaunes de chaque côté de l'arrière de la tête, la pupille m'a semblé ronde. Elle a bien voulu ramper sur la pelle à poussière et je l'ai emportée au bout du pré. Ca mange quoi un bébé couleuvre ?

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour, Cela dépend de l'espèce, il est possible d'après la description que ce soit une couleuvre à collier, dans ce cas elle peut consommer divers amphibiens, poissons, lézards, rongeurs et quelques insectes parfois... CD        

    RépondreSupprimer
  26. c'est bien ce que j'ai pensé à la voyant, mais je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir des couleuvres à collier en Loire-Atlantique !
    Merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  27. Essayez de m'envoyer une photo de la mue avec la tête on verra ce que l'on peut en faire. Cordialement

    RépondreSupprimer
  28. merci beaucoup d'avoir déterminer mon serpent, donc une couleuvre d'esculape, j'ai mis l'info sur mon blog grace à vous ! bonne soirée et merci encore pour votre site, qui est une mine d'informations super intéressante, je vais l'envoyer à des associations de la nature.
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  29. les textes sont clairs et bien précis pour les néophites. On n'aura plus d'excuses pour tuer une couleuvre "à la place d'une vipère". Ni pour tuer tout court une vipère ou tout autre animal qui nous fait peur. apprenons à connaitre et à reconnaitre la faune sauvage et évitons simplement les mises en situations dangereuses. Ce qui est plus facile quand on connait un minimum le mode de vie des bêtes.

    RépondreSupprimer
  30. guilloux evelyne8 août 2014 à 08:19

    Mon mari aurait-il tué un orvet? ou un bébé vipère? Ayant 2 enfants en bas-âge, on tue d'abord ce visiteur du jardin et ... demain je l'emmène chez le pharmacien pour savoir car il fait moins de 20 cm de long et je doute malgré votre excellent site!

    RépondreSupprimer
  31. Merci pour cette exposé limpide qui balaye les on-dit et me permet enfin, à 40 ans passés, de différencier ces animaux qui du coup, m'effrayent moins ;)

    RépondreSupprimer
  32. liebaert vincent8 août 2014 à 08:19

    superbe reportage pour moi qui découvre l'ariège et ses reptiles
    Ayant de plus reconnu la couleuvre vipérine que j'ai croisé avec mes enfants

    RépondreSupprimer
  33. Merci beaucoup pour vos infos qui m'ont permis de reconnaître une couleuvre ! Ayant deux petits garçons, je m'inquiète toujours de les voir courir dans notre "jardin" en Ardèche, un peu sauvage et au milieu des vignes et des pins. Mais quelle est l'utilité des couleuvres dans nos jardins ???
    Merci d'avance pour votre réponse !

    Christine

    PS : votre adresse mail ne fonctionne pas

    RépondreSupprimer
  34. Ne le prenez pas mal ; je connais mal les reptiles et, évidemment, j'ai peur des serpents, mais j'avais vu sur internet que les couleuvres étaient "utiles" mais aucune explication n'était donnée, d'où ma question. Merci d'y avoir répondu.

    RépondreSupprimer
  35. bonjour
    votre blog est une bonne source d'information
    mais pour eviter de tuer ces serpents quelle solution pouvez vous me proposer
    pour tenir les à l'écart de nos jardins?
    merci par avance
    cordialement
    Gilles

    RépondreSupprimer
  36. re bonjour
    j'ai commis une erreur il fallait lire:pour les tenir à l'écart de nos jardins?

    RépondreSupprimer
  37. bonjour Clo
    merci pour vos informations

    cordialement

    Gilles

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour,
    Nous habitons dans le 04, et allons souvent nous baigner dans le Lac d'Esparron sur Verdon. Presque à chaque baignade, nous voyons des "reptiles" dans l'eau. Qu'est-ce ? et est-ce dangereux ? Morsures dans l'eau ? merci.

    RépondreSupprimer
  39. Merci pour votre réponse rapide et surtout rassurante.

    RépondreSupprimer
  40. j'ai 1 collègue de travail qui a trouvé (département 54) un petit serpent 15 cm brun noir avec des points noirs sur chaque coté et un collier jaune vif . et je ne le reconnais sur aucun cliché. merci pour les infos
    PS : superbes photos maintenant je pourrais les regarder dans les yeux afin de les reconnaitre

    RépondreSupprimer
  41. tres bonnes précisions.Ne peus-on y ajouter une notion d'altitude pour les viperes que l'on ne trouverait qu'au dessus de 500 metres?

    RépondreSupprimer
  42. puttaert Elisabeth8 août 2014 à 08:19

    ma fille en vacances à Pornic a trouvé une jeune vipère dans son sac de courses.

    La vipère peut-elle se trouver en Bretagne ?

    MERCI DE NOUS INFORMER

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour,
    Merci pour toutes ces infos détaillées, car je viens de me trouver nez à nez avec un serpant et, maintenant je pourrai peu etre le regarder dans les yeux sans que j'ai les poils ( des bras ) qui se dressnt tout droit....
    Ma plus grande frayeur fut qu'il mouillasse et que je ne pensai pas en trouver une par ce temps !....promis, la prochaine fois je vous dit si c'est une couleuvre ou une vipere...
    Merci encore
    Stéph

    RépondreSupprimer
  44. Oups, j'ai fait une faute à serpent

    RépondreSupprimer
  45. merci j'ai pu déterminer la race de serpents qui peuple mon bois ;) ce sont des couleuvres (pupilles rondes)

    RépondreSupprimer
  46. merci pour ces photos et les explications tres claires qui m'ont permis de savoir quels serpents se promener dans mon jardin,je suis rassuré ce sont des couleuvres

    RépondreSupprimer
  47. en arrosant près de blocs bétons de ma clôture (ils bouchent des trous dans le grillage ) et ne sont pas cimentés, j'ai dérangé un serpent, il ne m'a pas laissé le temps de le photographier !! sa longeur etait de 30 à35 cm, corps grisatre , tête avec beaucoup de blanc, pas très rapide ,( il est juste sorti et quand l'eau ne l'a plus géné, il s'est replacé ou il était ) je l'ai laissé tranquille qui pourrait-il etre ? couleuvre jeune ?j'habite à muret -haute-garonne- midi°pyrénées
    merci de m'aider à l'identifier

    RépondreSupprimer
  48. WILLE MARIE NOELLE8 août 2014 à 08:19

    Nous venons (plutôt le chien) vient de trouver un serpent d'environ 60 cm,dans le jardin ; d'après vos informations, il s'agit d'une couleuvre (oeil rond, grandes écailles sur la tête). Nous habitons en Normandie, sur le littoral, à 150 mètres de la plage (plages de débarquement, donc Manche nord à proximité de Caen) et sommes très surpris de trouver ce genre d'animal dans le jardin. Il n'a pas plu pendant plusieurs semaines, est une des raisons de la venue des serpents ? Merci de votre réponse. Cordialement

    RépondreSupprimer
  49. WILLE Marie-Noëlle8 août 2014 à 08:19

    Merci pour votre réponse rapide. Mais je voulais savoir si il était courant de trouver des serpents en Normandie ? Y a-t-il des vipères ? Merci MN WILLE

    RépondreSupprimer
  50. merci pour ces précieuses informations...je dois reconnaître avec regret que j'ai tué trois serpents dans ma maison que j'ai pris pour des vipères... ce ne sont que des couleuvres à priori, vipérine. Sans vouloir faire bisounours, j'en suis malade de les avoir massacrées pour rien :( comment m'en débarasser gentillement ? représentent -elles un danger si ma fille de 20 mois en attrape une ? ou bien mon jeune chat ?
    merci d'avance

    RépondreSupprimer
  51. gabrielli claudine8 août 2014 à 08:19

    votre site a le mérite d'être clair, précis et concis. Grâce à lui, j'espère pouvoir ne plus me tromper. Bravo!

    RépondreSupprimer
  52. les images sont vraiments imprésionnantes au moins je ne ferai pas d'erreur quand je verrais ça

    RépondreSupprimer
  53. Je viens de "sauver" (??) un petit serpent (20 cm) de la noyade dans notre piscine : pas de clore, l'eau commence a croupir, mais les bords restent insurmontable pour le petit serpent. Il avait neansmoins l'air à l'aise dans l'eau. Alors, couleuvre ou vipere? Je l'ai accroché à une branche, il(-elle) a enroulé sa queue autours et j'ai sorti le tout de l'eau. N'osant risquer mes doigts pres de la tete, ayant peur de l'écraser si je prenais des gants de jardinier, je l'ai transporté sur un muret de pierre un peu plus loin. Puis je trouve ce blog, et ne me souvenant pas des yeux de la bete, je retourne sur le muret. La petite y etait toujours, avec des yeux bien ronds!

    RépondreSupprimer
  54. J'ai tué une petite couleuvre à collier cet après midi...Je sais maintenant que c'était une couleuvre...Merci pour les infos,très claires ne me tromperais plus...

    RépondreSupprimer
  55. bonjour, j'ai trouver en retournant quelques bricaillons dans mon jardin , 4 petit bébé serpent un rose, 2 bordeau vert , un brun clair je pense avoir un nid de serpent , je ne suis pas tomber sur la maman car ceux ci sont pas plus grand que 20 cm et de circonference que d'un cm j'ai un peur peur, est ce que la mere pourrais ce trouver sous les bricaillons que j'ai retirer , combien de bebe peu faire une porter serpent? j'en est capturer un je pourrai eventuellement vous envoyer une photo pour savoir si je doit en avoir peur et surtout comment m'en debarrasser j'ai 2 enfants et ses serpent ne semblent pas avoir peur de nous car le premier qu'on a trouver etais dans notre pelouse et c'est fait mouliner la tete en passant dans la tondeuse de mon mari, il a arreter la machine car il avais entendu un bruit bizzard et il a vue ce bout de queue qui bougeait il croyait que c'etais un ver de terre c'est moi qui lui est confirmer de son erreur, on en revenais pas pour les autres ils se sont enfuis je voudrais leur faire du mal, mais j'aimerais les faire partir loin de chez moi comment je doit faire, a coté de chez moi il y as trois terrain a construire et mal entretenue doit je appeler pour faire nettoyer , moi chez moi tout et propre sauf ce coin ou j'envisageais de mettre des rosier tout le long de ma facades maintenant j'ai peur j'ai arreter de retourner la terre (ca ne fait que deux ans que je suis la)je suis d'erquelinnes en belgique tout pres de la france

    RépondreSupprimer
  56. en fait sur le commentaire que je vous est poster juste avant je voulais dire que je ne voudrais pas leurs faire mal mais juste m'en debarrasser,les bebe j'en ai pas peur enfin si un peu quand meme lol mais j'aimerais pas me trouver devant la mere et puis je ne sais pas sur quel race je suis tomber celui que j'ai capturer j'aimerais le porter dans une animalerie specialiser ainsi j'en aurais un de moin dans mon jardin voila je peux vous envoyer une photos de se serpent pour que vous me disiez s'il est dangereux et combien il pourrais mesurer plus grand

    RépondreSupprimer
  57. mois sa me fou les trouille

    RépondreSupprimer
  58. Bouquerel Thierry8 août 2014 à 08:19

    Bonjour,
    Le Week end dernier, dans la Nièvre, une couleuvre brune, à collier je pense, à trouvé refuse dans notre chambre ( la porte fenêtre était ouverte )
    Après plusieurs tentatives, j'ai réussi à la capter par la queue ne pouvant pas la saisir derrière la tête. Celle ci était plutôt belliqueuse et m'a mordu brièvement ''au cours de notre corps à corps'', à la base du pouce au dessus de la paume.
    Je pensais que les crochets des couleuvres étant assé profond dans la gorge, il n'y aurait aucun risque, surtout à cette endroit de la main relativement lisse, donc pas de prise.
    Je vous rassure ce n'était pas une vipère puisque je ne suis pas mort ...!
    Et je vous informe également, que je l'ai relâcher dans la nature. j'ai trop de respect pour le monde animal.
    Mais comment est-ce possible ?
    Vos lumières m'éclaireront très certainement.
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  59. Bouquerel Thierry8 août 2014 à 08:19

    Merci à vous d'avoir pris le temps de me répondre.
    Vos commentaires ont confirmé ce que je pressentais déjà.
    Je me sens maintenant moins ignare, et surtout plus averti.
    En outre, je vous félicite pour la qualité de l'information développée sur votre site.
    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  60. Fabienne Faurie8 août 2014 à 08:19

    bonsoir, je viens de trouver entre des pavés de ma terrasse une peau de serpent beige clair... Comment identifier l'espèce ? Pourriez-vous m'y aider ce dont je vous remercie.

    RépondreSupprimer
  61. en allant cueillir une salade dans mon jardin, j'ai trouvé " ce monstre " enroulé dans un filet que je mets pour couvrir mes legumes car les chevreuils viennent s'y restaurer, je l'ai mesutré 1.m 60.. tous les ans je découvre un serpent aussi
    grand, l'an dernier il était en plein soleil,allongé sur un arbuste de houx. j'habite
    dans le Doubs, et pense que ce sont des couleuvres....merci de me dire ce que
    vous en pensez.
    RACHEL

    RépondreSupprimer
  62. Super, merci pour ces informations précises et ces photos superbes !!

    RépondreSupprimer
  63. Merci, mais je ne vois plus aucune photo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Apparemment un incident technique, repassez dans quelques jours pour voir les images j'espère que ce sera reparé.

      Supprimer
  64. Sympathique cet article, je vais enfin pouvoir différentier les couleuvres et vipères qui squattent mon jardin !! Caussade

    RépondreSupprimer
  65. For example, moisture-wicking underwear students might have a 3D printed mannequin for a college project. Or an artist might have 3D printed fashions or devices for artwork projects. 3D printing technology delivers unprecedented manufacturing freedom, creating new production possibilities across the industrial panorama. The part quantity determines the quantity of material which also signifies the printing technology. Although 3D printing has many advantages for mass production, the large part quantity will require giant number of|numerous|a lot of} materials and a longer printing time. Also, the size of the fabric will determine the post-processing operations, which is one other factor affecting 3D printing service value.

    RépondreSupprimer